Choisir nom domaine

9 astuces pour bien choisir son nom de domaine

Comment bien choisir son nom de domaine ? Un véritable casse-tête pour toute personne qui se lance dans la création de site web. En effet, le nom de domaine est primordial pour être visible sur Internet. Il détermine l'identité de votre marque sur le web. C'est cet identifiant qui permettra aux visiteurs d'accéder facilement à votre site, et d'être bien référencé sur Google. 

Le nom de domaine est composé d'un nom et d'une extension (.com, .fr, .org, etc.). Il s'agit en fait de l'adresse saisie dans un moteur de recherche pour accéder à votre site web. Autant dire que ce nom de domaine doit être simple et pertinent pour être facilement trouvé sur Google par vos futurs clients.

Alors comment être sur de choisir le bon nom de domaine pour son site Internet ? Faut-il intégrer des mots clés ? Quelle extension choisir ? Le choix du nom de domaine n'est pas à prendre à la légère, il mérite une réflexion et quelques bons conseils pour être pertinent. On vous livre nos 9 astuces pour bien choisir le nom de domaine de son site web.

Choisir le nom de son entreprise

Évidemment me direz-vous ! Choisir le nom de son entreprise pour son nom de domaine est la première chose à laquelle vous devez penser. Si vous avez déjà déposé votre marque, il est tout à fait logique et pertinent de l'utiliser pour votre nom de domaine. En effet, le consommateur retiendra plus facilement le nom de votre marque. Ce qui lui permettra d'accéder facilement à votre site web en tapant simplement le nom de votre marque sur Google.

Capitaliser sur votre marque pour le nom de domaine de votre site Internet est un réel avantage. Grâce à la notoriété de votre entreprise, vous bénéficierez d'une meilleure visibilité en ligne. Ce qui vous permettra de générer du trafic facilement pour développer votre activité.

Attention, si vous choisissez le nom de votre entreprise pour le nom de domaine de votre site web, veillez à ce qu'il soit facilement prononçable, audible et compréhensible. Dans certains cas, le nom de la marque peut être compliqué, trop long, difficile à retenir pour les internautes. Dans ce cas, il vaut mieux privilégier un nom de domaine plus court, plus simple et plus efficace. Un seul mot d'ordre : la simplicité.

Un nom de domaine simple

Comme nous venons de l'évoquer plus haut, choisissez un nom de domaine simple pour votre site web. Il serait dommage de perdre une partie de vos visiteurs parce que votre nom de domaine est trop compliqué à taper et à retenir. 

Pour être efficace, le nom de domaine doit être facile à mémoriser et à retrouver via une recherche sur Google. Privilégiez un nom de domaine simple à prononcer et à épeler. En effet, le bouche-à-oreille joue un rôle considérable dans le succès d'une marque. Qui tient en partie à la facilité à se rappeler du nom de domaine de votre site. Avec un nom de domaine simple à retenir et à écrire, vous gagnerez plus facilement en notoriété.

Il est donc primordial de choisir un nom de domaine simple, évocateur et facilement mémorisable. Évitez une orthographe farfelue, faites attention aux lettres muettes, et évitez les jeux de mots. Vous devez éviter toute confusion pour l'écriture du nom de domaine de votre site Internet. Plus c'est simple, mieux c'est ! (Vos clients vous remercieront).

Intégrer des mots clés

Attention fausse bonne idée ! Intégrer des mots clés dans son nom de domaine peut être tentant, c'est vrai. Mais gare à Google et ses pénalités ! Autrefois très prisés des marques, les EMD (Exact Match Domain) sont des noms de domaine contenant précisément les mots-clés se rapportant à l'activité de l'entreprise ou à la thématique du site web. Ces noms de domaines étaient appréciés de Google, qui les favorisaient dans les résultats de recherche.

Mais la donne a changé aujourd'hui, et le critère EMD n'est plus aussi important dans le calcul de l'algorithme de Google. Les EMD ont perdu un impact important en termes de référencement depuis l'arrivée de l'algorithme Google Panda. Le moteur de recherche favorise aujourd'hui la qualité du contenu, pour faire ressortir les résultats de recherche les plus pertinents pour l’internaute.

Par ailleurs, l'utilisation de mots clés pour son nom de domaine peut poser problème en termes de différenciation vis-à-vis de vos concurrents. Vous n'êtes certainement pas seuls dans votre domaine d'activité, et vos concurrents sont sûrement déjà positionnés sur vos mots clés. Difficile donc de se distinguer et d'affirmer son identité de marque. Et gare à la confusion dans l'écriture de votre nom de domaine, si celui-ci est prisé et peu différent de ceux de vos concurrents. (Ce serait quand même dommage qu'un prospect aille voir chez votre concurrent, pour une simple erreur d'écriture de votre nom de domaine...).

D'un point de vue SEO, l'utilisation de mots clés dans votre nom de domaine aura donc un faible impact sur le référencement de votre site web sur Google. Cependant, les mots clés permettent d'expliquer clairement la thématique, l'activité du site Internet. Si vous tenez à intégrer des mots clés dans votre nom de domaine, veillez à proposer du contenu de qualité. De façon à ne pas être considéré en spam par Google, afin de ne pas être pénalisé en termes de référencement naturel.

Ajouter des tirets

Il est possible d'ajouter des tirets dans le nom de domaine de votre site web, mais cela n'est pas essentiel. Le trait d'union (tiret du 6), permet de séparer les mots dans le cas où le nom de domaine est long (mais pas trop long quand même...). Et offre ainsi une meilleure visibilité pour l'internaute.

D'un point de vue pratique, le trait d'union peut porter à confusion pour l'internaute. Un nom de domaine avec un tiret sera moins facilement mémorisable et plus difficile à épeler. L'internaute pourrait oublier ou mal placer le(s) tiret(s) de votre nom de domaine.

Par ailleurs, d'un point de vue SEO, Google distingue bien les mots-clés d'un nom de domaine, qu’ils soient attachés ou séparés par des traits d’union. 

Pour conclure, privilégiez un nom de domaine sans tirets. Ou si vous optez pour un nom de domaine avec tiret, veillez à détenir également le nom de domaine sans tiret. Vous pourrez ainsi rediriger le nom de domaine sans tiret vers celui avec tiret. De façon à rediriger automatiquement les internautes qui oublieraient le tiret de votre nom de domaine.

Éviter les caractères spéciaux

Il est tout à fait possible d'inclure des accents et des chiffres dans le nom de domaine de votre site web, mais on vous le déconseille fortement. En effet, cela posera problème pour l'affichage de votre site dans les moteurs de recherche. Et pourra également porter confusion dans l'esprit des internautes, qui ont tendance à écrire les noms de domaine sans accent. Bien évidemment, vous pouvez acheter les variantes avec accents de votre nom de domaine, pour protéger votre marque. Et de rediriger ces variantes accentuées vers le nom de domaine principal de votre site (sans accent).

Cette règle s'applique également à l'utilisation de chiffres pour votre nom de domaine. L'internaute pourrait se demander si le "deux" de votre nom de domaine s'écrit en chiffres ou en lettres (ou s'il s'agit simplement de la préposition "de", ce qui pourrait être tiré par les cheveux).

Conclusion : évitez autant que possible l'utilisation de caractéres spéciaux pour votre nom de domaine.

Privilégier un nom de domaine court

On le dit et le redit : la simplicité est de mise pour le choix du nom de domaine. Privilégiez un nom de domaine court, qui sera plus facile à retenir. 

Techniquement, un nom de domaine peut contenir jusqu'à 63 caractères. Mais on vous conseille vivement de ne jamais dépasser 30 caractères. L'idéal étant de favoriser un nom de domaine avec 15 caractères. Plus un nom de domaine est court, plus il est facile à mémoriser.

Choisir la bonne extension

.com ou .fr ? Pas facile de choisir la bonne extension. Tout dépendra de la nature de votre activité : .org pour une association, .com pour un commerce, .io pour le web, etc. Il existe des dizaines d'extensions. La plus courante restant quand même .com, et on vous conseille vivement de choisir cette extension générique pour votre site web.

Il peut aussi être intéressant de se positionner sur des extensions nationales comme le .fr, .be, .es si votre marché est sur un pays en particulier. Ou pour aller plus loin, il est possible de choisir les extensions .paris, .bzh (Bretagne), si votre activité est liée à une ville ou une région.

Tout va dépendre de la stratégie de votre marque, de la nature de votre activité, et si vous envisagez de vous développer par la suite sur le plan international par exemple. Dans ce cas, il est intéressant d'acheter plusieurs extensions pour les réserver et protéger votre marque, avant que quelqu'un d'autre ne se positionne dessus.

Un nom de domaine disponible

Bon ça y'est, vous avez enfin trouvé le nom de domaine le plus adapté pour votre site web. Mais encore faut-il que ce nom de domaine soit disponible ! Pour le vérifier, rapprochez-vous du registrar (un bureau d'enregistrement de nom de domaine) qui va consulter la base de données de l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération). 

Veillez également à vous assurer que le nom de domaine ne corresponde pas déjà à une marque dans votre secteur d'activité. Pour cela, vous pouvez consulter la base de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

Si le nom de domaine que vous avez choisi n'est plus disponible, essayez avec une autre extension.

Acheter un nom de domaine expiré

Il peut aussi être intéressant d'acheter un nom de domaine expiré. En effet, contrairement à un nouveau nom de domaine, le rachat d'un nom de domaine peut être très utile d'un point de vue SEO. Vous bénéficierez d'un gain de temps non négligeable pour le référencement de votre site puisque le nom de domaine est déjà référencé sur Google.

Pour acheter un nom de domaine expiré, il existe des places de marché spécialisées dans la vente de noms de domaine, comme Youdot. Cependant le rachat d'un nom de domaine demande une étude approfondie. Il convient de vérifier que la thématique du site soit compatible avec votre activité et s'assurer de la qualité des backlinks. Pour cela, vous pouvez utiliser l'outil Majestic SEO, pour vérifier la qualité du référencement du site grâce à 3 indices :

  • Trust Flow : indice de confiance d’une page web ou d’un site Internet (qualité de backlinks)
  • Citation Flow : mesure de la popularité des pages web (quantité de backlinks) 
  • Topical Trust Flow : indice de confiance d'un site web sur une thématique précise

Un dernier conseil : veillez à protéger votre nom de domaine. En effet, comme pour une marque, le nom de domaine peut être protégé au titre de propriété intellectuelle. Et ainsi éviter qu'un concurrent se positionne sur votre nom de domaine.

URL Nom de domaine Site web Site Internet