Bounce1 1

Réduire votre taux de rebond pour améliorer votre positionnement

Avec une météo propice à la création de site web ces derniers temps, il faut peut-être prendre un instant pour réfléchir avant de se lancer de nouveau dans la gestion de votre site web. Que vous soyez webmaster averti ou que vous commenciez tout juste à créer un site web, il faut toujours respecter certains critères clés. Bien évidemment, le design et la mise en forme graphique de votre site sont importants pour encourager vos visiteurs de rester assez longtemps pour profiter de ce qui compte : votre contenu. Mais il ne faut pas négliger non plus la manière dont vos visiteurs se servent de votre site web. En effet, avoir un site doté d'un design bien soigné et d'un contenu fascinant ne sert à rien si vos visiteurs s'enfuient dès leur arrivée sur le site. Il faut que vos visiteurs puissent trouver de quoi les intéresser, et le moyen d'y accéder facilement. Maintenir l'équilibre entre ces trois éléments – le contenu, le design et l'ergonomie – est un moyen clé de réduire votre taux de rebond.

Dans la course vers le sommet des résultats des moteurs de recherche comme Google, il est essentiel de regarder attentivement le taux de rebond de votre site. Le terme « taux de rebond » fait référence à la proportion de visiteurs d'un site web qui repartent en ayant visité qu'une seule page. Un taux de rebond trop élevé résulte souvent d'un problème profond avec votre site : un contenu peu intéressant, qui n'est pas pertinent, ou dont la navigation est trop difficile ou complexe. Un taux de rebond réduit implique, au contraire, un contenu, une ergonomie et un design qui incitent les visiteurs à rester, et de plonger au plus profond des contenus. De plus, il aide Google à savoir que les mots clés utilisés par vos visiteurs étaient pertinents pour votre site, et donc d'améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Bien qu'il ne soit pas établi avec certitude que Google utilise des données brutes de rebond pour positionner un site, il est évident qu'un site incapable de retenir l'attention de ses visiteurs n'est pas en mesure de développer et de maintenir un niveau de trafic important : un facteur qui, lui, compte bien parmi les critères utilisés pour calculer le positionnement d'un site web.

Réduire le taux de rebond ne relève pas de l'exploit. Cependant, cela nécessite du temps, de la réflexion et de la patience. Identifier le profil type de vos visiteurs n'est que le premier pas :

  • Pourquoi visitent-ils votre site ?
  • Qui sont-ils – sont-ils âgés, jeunes, des hommes, des  femmes ?
  • Que recherchent-ils ?
  • D'où viennent-ils ?
  • Vers quel site partent-ils après leur visite ?
  • Que font-ils exactement une fois sur votre site ?

Les réponses à ces questions sont essentielles pour comprendre le comportement de vos visiteurs, surtout pour savoir ce qui les motivent à visiter votre site web. La collecte et l'analyse de ces données est grandement facilité avec l'utilisation de ressources gratuites tels Google Analytics et Webmaster Tools. Une fois ces informations en main, vous serez bien mieux placé pour identifier des pages dont le taux de rebond est trop élevé, et de leur apporter rapidement les correctifs nécessaires.

Une des causes les plus importantes d'un site qui fait «bondir » ses visiteurs est un contenu qui n'est pas pertinent. Identifier les mots clés utilisés par vos visiteurs vous aidera à comprendre leurs attentes en se rendant sur votre site. Les décevoir en fournissant autre chose que ce qu'ils cherchent les repoussera tout de suite. Essayez donc de déterminer le but de leurs recherches et d'y apporter une réponse adéquate.

Un contenu pertinent doit aussi être accessible – il faut toujours écrire pour l'audience que vous ciblez. Cela ne sert à rien d'imiter Molière si votre site « people » doit plaire aux moins de 15 ans. Ne vous détrompez pas – certes, vos visiteurs attendent un contenu pertinent, mais il faut aussi que la manière dont vous écrivez et présentez ce contenu soit adapté à votre public.

Un site vide, ou qui manque de contenu, laissera vos visiteurs sur leur faim – ils ont pris le temps de faire des recherches pour vous trouver, et ne seront pas du tout contents si tout ce que vous avez à leur montrer est une photo et quelques lignes de texte. N'oubliez pas non plus « l'expérience » de la visite de votre site, et le rôle critique qu'elle joue pour retenir l'attention de vos visiteurs. « Surfer » est une partie importante de l'expérience du web; donnez l'occasion et l'envie à vos visiteurs d'explorer votre site en profondeur, et de s'amuser lors de leurs visites.

Une navigation confuse a un effet négatif – voire dévastateur – sur la capacité de votre site à capter l'attention de vos visiteurs; il ne faut pas négliger vos menus et les liens de navigation dans les corps de vos pages. Utilisez des astuces pour encourager vos visiteurs à naviguer sur votre site, en les incitant à cliquer sur des liens et des menus dont les noms donnent envie, et qui sont positionnés là où il faut – sur des termes clés, par exemple. Restez prudent, car une navigation trop complexe ou masquée par la présence d'autres éléments visuels distrayant et trop nombreux frustrera vos visiteurs. Ils ne tarderont pas longtemps sur un site essayant de comprendre par où passer pour naviguer parmi vos pages. Un design ergonomique, doté de contenus aérés et d'éléments de navigation clairement identifiables et pertinents, et appliqués de manière consistante aidera vos visiteurs à se sentir à l'aise et les incitera à explorer votre site.

Que vous soyez débutant en train de créer un site pour la première fois ou un webmaster expert, n'oubliez jamais de bien réfléchir à la manière dont vos visiteurs se serviront de vos contenus. Un site pourvu d'un contenu susceptible d'intéresser votre public n'est qu'une partie de la clé de la réussite de votre site. Il faut toujours rester vigilant et à l'écoute des attentes de vos visiteurs. Mais avec un peu de temps, et quelques efforts, vous aurez un site bien réfléchi capable de capter – et de retenir – vos visiteurs.

 

Taux de rebond