Longue traine

Les mots-clés de longue traîne

Vous le savez, la valeur ajoutée de votre site web aux yeux de Google et des moteurs de recherche en général, c'est le contenu de votre site Internet. Le maître-mot en matière de référencement est donc écrire de façon naturelle, à destination de vos internautes en utilisant des expressions claires et précises. C'est là que les mots-clés de longue traîne font leur entrée. Mais quels sont-ils et quelle est leur véritable utilité ?

La longue traîne : c'est quoi ?

Dans votre démarche d'optimisation du référencement, vous pensez surtout aux mots clés stratégiques, ceux qui vont cibler votre activité. Or, avec le temps, vous vous rendrez compte qu'une partie non négligeable, voire même la partie la plus importante de votre trafic proviendra de mots-clés ou d'association de mots-clés secondaires : et bien la longue traîne, c'est ça ! En référencement, la longue traîne correspond à l’ensemble des mots-clés qui, pris individuellement, génèrent très peu de trafic mais qui, une fois cumulés, peuvent représenter 80% du trafic total. La longue traîne est présentée sur le shéma suivant en bleu.

Longue traine

 

Comment favoriser les mots-clés de longue traîne ?

  • La meilleure façon de choisir ces mots-clés est l'écriture naturelle. Adressez-vous à vos internautes de façon à ce qu'ils comprennent exactement le contenu de votre description de produit ou le sujet de votre billet de blog. Les mots-clés de longue traîne se créent la plupart du temps par eux-mêmes, les internautes qui recherchent un article précis auront tendance à taper dans les moteurs de recherche de longues expressions telles que "où trouver une lampe halogène cuivrée pour le bureau." : cette expression peut très bien être présente de façon non calculée dans la description des lampes de bureau de votre boutique en ligne. Il s'agit ici de créer des contenus riches en synonymes ou reprenant le champs lexical de ce que vous voulez mettre en avant.
  • N'hésitez pas à sortir des sentiers battus et ne vous limitez pas à des billets ou à des contenus uniquement en rapport avec votre activité. Exemple : Vous possédez un gîte, en plus des pages et des articles sur votre location, écrivez sur les visites à faire dans votre région ! Vous avez une boutique en ligne : pourquoi ne pas écrire sur vos partenaires ou sur la composition de vos produits ? Les connexions entre le/les sujet(s) de votre site et le reste sont infinies et représentent une ouverture sur le web.

Pour finir, il ne faut pas écrire de façon à satisfaire uniquement les internautes ou uniquement les moteurs de recherches. Il faut avant tout écrire de façon fluide et naturelle pour optimiser au mieux vos contenus : tant au niveau du référencement que sur le plan humain.

Mots clés Moteur de recherche Rédaction web